Derniers sujets
» course 2017
Sainte Lyon 8/12 - Page 3 EmptyLun 26 Juin 2017 - 13:22 par Stouff

» Marion - absente
Sainte Lyon 8/12 - Page 3 EmptyMer 21 Juin 2017 - 13:17 par Elena

» Vend dossard étape du tour
Sainte Lyon 8/12 - Page 3 EmptyLun 12 Juin 2017 - 22:29 par Camille

» AinTriMan 5-6 août 2017 - Le tri à toutes les sauces
Sainte Lyon 8/12 - Page 3 EmptyLun 29 Mai 2017 - 23:12 par Océane

» Vélo dim 28/5/17
Sainte Lyon 8/12 - Page 3 EmptyVen 26 Mai 2017 - 21:35 par Tonio

» CORVEE TRI 2017
Sainte Lyon 8/12 - Page 3 EmptySam 20 Mai 2017 - 9:11 par Stouff

» TRI de Rumilly
Sainte Lyon 8/12 - Page 3 EmptyVen 5 Mai 2017 - 11:43 par Bruno C

» Réunions 2017
Sainte Lyon 8/12 - Page 3 EmptyMer 3 Mai 2017 - 20:28 par Stouff

» CHALLENGE HYDRO 2016/2017
Sainte Lyon 8/12 - Page 3 EmptyMar 25 Avr 2017 - 19:48 par Tonio

» Is a medical certificate needed for athletes from USA?
Sainte Lyon 8/12 - Page 3 EmptyJeu 13 Avr 2017 - 16:31 par Lucero

Novembre 2019
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930 

Calendrier Calendrier

Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée


Sainte Lyon 8/12

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Aller en bas

Sainte Lyon 8/12 - Page 3 Empty Re: Sainte Lyon 8/12

Message par luc le Sam 7 Déc 2013 - 22:53

bonne nuit  Wink
luc
luc

Nombre de messages : 201
Age : 46
Localisation : annecy
Date d'inscription : 07/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Sainte Lyon 8/12 - Page 3 Empty Re: Sainte Lyon 8/12

Message par ludo le Dim 8 Déc 2013 - 12:36

Résultat :

Sur le 45
Aymeric en. 4h50
Franck et Cid : 6h20
Stouff : abandon sur blessure


Sur le 75km
Jean Luc en 9h44
Ludo abandon sur blessure

Grosse nuit. On est touS cuit

ludo

Nombre de messages : 1666
Age : 40
Localisation : St Jorioz
Date d'inscription : 10/11/2006

Revenir en haut Aller en bas

Sainte Lyon 8/12 - Page 3 Empty Re: Sainte Lyon 8/12

Message par luc le Dim 8 Déc 2013 - 12:46

Bravo a vous, finisher ou non, en espérant que les blessures ne soient pas graves. Vous avez croisé Julien Bellon?
luc
luc

Nombre de messages : 201
Age : 46
Localisation : annecy
Date d'inscription : 07/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Sainte Lyon 8/12 - Page 3 Empty Re: Sainte Lyon 8/12

Message par FRED D le Dim 8 Déc 2013 - 13:01

Bravo à tous et chapeau bas pour les finishers.
FRED D
FRED D

Nombre de messages : 3220
Age : 51
Localisation : annecy
Date d'inscription : 21/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Sainte Lyon 8/12 - Page 3 Empty Re: Sainte Lyon 8/12

Message par NinjaVolant le Dim 8 Déc 2013 - 19:06

Nous avons bien pensé à vous, chanceux au niveau du temps malgré les températures polaires.
Belle aventure que cette Saintélyon.

On attend les détails avec impatience.

Avé à tous, force et robustesse.
NinjaVolant
NinjaVolant

Nombre de messages : 284
Age : 48
Localisation : ARGONAY
Date d'inscription : 11/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Sainte Lyon 8/12 - Page 3 Empty Re: Sainte Lyon 8/12

Message par Cid le Dim 8 Déc 2013 - 19:59

Comme promis le compte-rendu à chaud de la course.
Tout d'abord les résultats un peu plus détaillés :
Sur la distance 75 KM- 2 partants Jean-Luc et Ludo
1er Homme : Benoît Cori en 5h32 et 1ère Féminine Maud Gobert en 6h57
Abandon de Ludo sur blessure
Jean-Luc : Arrivé au scratch 1.166e en 9H42 / 436e vétéran Homme / 1.137e homme sur 4.687

Sur la distance 45 KM - 4 partants Aymeric, Stéph, ma moitié et moi
1er Homme : Pierre Chalandon en 3h33 et 1ère féminine (j'ai plus le nom) en 4h09
Abandon de Steph sur blessure
Aymeric : Arrivé au scratch 245e en 5H02 / 141e vétéran Homme / 228e homme sur 1.706
Franck : Arrivé au scratch 1.096e en 6H15 / 287e vétéran Homme / 972e homme sur 1.706
Cidalia : Arrivée au scratch 1.095e en 6H15 / 44e vétéran Femme / 124e femme sur 465

Alors ça se sont les chiffres, mais ce sont surtout des émotions…
C'était la 1ère vraie course pour Franck depuis son opération et surtout le 1ère course qu'on faisait de nouveau ensemble.
Notre objectif c'était surtout de finir, d'autant plus qu'on était plutôt limite au niveau de l'entraînement qu'on n'avait pas pu suivre comme c'était prévu.
Pour la course en elle-même j'en arrive déjà à la conclusion "Je n'aime VRAIMENT pas le froid".
Sérieusement, super ambiance dans notre petit groupe avant la course (et après aussi !!!). Que de sourires, de blagues, de souvenirs…. On apprend également à mieux se connaître…
Pour le départ du 45 on prend les navettes avec Aym, Steph, Franck et moi pour arriver à Sainte-Catherine.
Jean-Luc et Ludo prennent les voitures avec nos deux SUPERS SUPPORTRICES Camille et Laure.
La haut il y a du vent, on constate que les sols sont glacés, et on hésite à mettre les chaînes.
Finalement on part sans. Aym et Steph partent devant et nous on se cale dans la file pour avoir moins froid.
D'emblée une belle côte que l'on va monter en courant avec la suivante, puis les autres en marchant.
De loin on aperçoit Lyon dès le début de la course, en fonction des moments et des états d'âme ça nous semble près, loin, très loin très très très loin… Heureusement que Franck était bien équipé avec une super frontale (mieux que la mienne) car pour juger des plaques de verglas, de la neige durcie, des pierres sous les feuilles, c'était nécessaire. On prend notre temps au 1er ravito au 24ièm km. On croise Steph qui a des ennuis avec ses genoux et qui décide d'arrêter. Les ennuis vont commencer aussi pour nous avec des chutes, mais surtout pour moi des crampes aux deux cuisses (je me suis vue avec des muscles dessinées comme des cyclistes pro, sauf que moi j'étais bloquée et que je ne pouvais plus bouger). Après étirements, je me suis forcée à manger (toujours des problèmes d'alimentation), on repart et on remonte pas mal de monde.Le parcours est vallonné et s'étire sur de la route, des chemins, des pistes, des crêtes, mais on ne voit pas grand chose du paysage alentour. Arrivés au 2ièm ravito au 38ièm km, on se dit plus que 7km. Mais qu'est ce qu'ils ont été durs ces 7km. Une côte sur route à 18 %, des marches à descendre (quand on a des crampes c'est pas évident), des relances qu'on ne peut plus faire…. Finalement arrivés au bout de 6h15 de course, super contents d'avoir fini.
On essaye de se reposer un peu avant l'arrivée de nos deux comparses du 75 km. Finalement on apprend par nos deux supportrices, qui dit au passage, ce sont quand même tapé une nuit glaciale à les suivre pour les supporter) que Ludo a abandonné et qu'on a perdu Jean-Luc qu'on retrouve à l'arrivée avec la banane !!!
Au bout du compte quand on se retrouve tous au matin, ce ne sont que des échanges de sensations, d'émotions, de ressentis, trop cool. En plus on était super installés, Ludo avait aménagé son camion avec un grand matelas on avait amené des sacs de couchage….
Pour conclure, la course c'est une chose, et on y allait pour ça, mais s'il n'y avait pas ces moments, c'est clair, je crois que je ne participerais plus à des courses, surtout aussi exigeantes. Donc merci à tous mes amis hydros et Laure et mention spéciale à Jean-Luc, car 45 j'ai déjà trouvé ça difficile alors 75 et aussi à Aym qui a fait une belle perf.
Et enfin merci à tous ceux qui nous ont envoyé des messages d'encouragements (même très tard dans la nuit) ça fait plaisir.
Et enfin enfin, merci à mon Homme je suis heureuse d'avoir fait la course avec lui.



_________________
Cid flower flower flower flower flower flower

Cid

Nombre de messages : 232
Age : 51
Localisation : Veyrier du lac
Date d'inscription : 06/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Sainte Lyon 8/12 - Page 3 Empty Re: Sainte Lyon 8/12

Message par ludonatation le Dim 8 Déc 2013 - 23:54

Ouahhh c'est beau ces émotions Cid..... j'adore ....

Bravo à tous..............
ludonatation
ludonatation

Nombre de messages : 409
Age : 45
Localisation : annecy
Date d'inscription : 10/04/2009

http://www.ludonatation.fr

Revenir en haut Aller en bas

Sainte Lyon 8/12 - Page 3 Empty Re: Sainte Lyon 8/12

Message par Marie S. le Lun 9 Déc 2013 - 11:35

Bravo à tous, c'était très chouette de vous voir sur place.
Haut les coeurs Stouff et Ludo ! c'est un apprentissage dur pour le moral et les gambettes, mais qui vous servira tout au long de votre longue vie d'ultra athlète… !  Wink 

Bonne récup à tous !
Marie S.
Marie S.

Nombre de messages : 247
Date d'inscription : 21/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Sainte Lyon 8/12 - Page 3 Empty Re: Sainte Lyon 8/12

Message par Lolo le Lun 9 Déc 2013 - 16:00

Félicitations!!!
Lolo
Lolo

Nombre de messages : 876
Age : 49
Localisation : Annecy-le-Vieux
Date d'inscription : 17/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Sainte Lyon 8/12 - Page 3 Empty Re: Sainte Lyon 8/12

Message par philibertpaola le Lun 9 Déc 2013 - 18:31

Bravo a tous cheers cheers cheers cheers 
philibertpaola
philibertpaola

Nombre de messages : 94
Date d'inscription : 06/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Sainte Lyon 8/12 - Page 3 Empty Re: Sainte Lyon 8/12

Message par michel_ly le Lun 9 Déc 2013 - 20:02

Chapeau, tant d'Hydros qui se sont lancés dans l'inconnu nocturne et glacial de cette course folle !!!
bravo
bravo
bravo
michel_ly
michel_ly

Nombre de messages : 416
Age : 54
Localisation : Annecy
Date d'inscription : 12/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Sainte Lyon 8/12 - Page 3 Empty Re: Sainte Lyon 8/12

Message par Nico DD le Lun 9 Déc 2013 - 20:34

Beaucoup de courage d'avoir affronter cette nuit polaire !!! Meme le match Saint-Etienne - ETG a été annulé....

Y en a qui vont faire un gros dodo ce soir !!!

_________________
En vous remerciant.
Nico DD
Nico DD
Admin

Nombre de messages : 806
Age : 49
Localisation : Annecy
Date d'inscription : 26/11/2007

Revenir en haut Aller en bas

Sainte Lyon 8/12 - Page 3 Empty Re: Sainte Lyon 8/12

Message par Stouff le Lun 9 Déc 2013 - 22:24

Bon, j'm'y colle... Mais vous en connaissez déjà le dénouement pour ce qui nous concerne tous avec le super CR de Cid..

Je n'étais pas en état de le faire hier soir, passé ma soirée "à vomir".. Pourtant on n'a pas mangé de frites dans un resto qui n'inspirait pas confiance !!  si ce n'est pas ça, c'est peut-être la soupe aux pâtes d'arrivée dégueu..   Bref..
Oui, je suis d'accord avec Cid, c'est rempli de sensations tout ça..   Very Happy     Pas toutes agréables malheureusement !

Pour commencer, le voyage s'est fait zen, avec la fine équipe répartie dans trois voitures.. Dossards retirés dans le calme, nous nous sommes aperçus un peu plus tard qu'à une heure près nous avons évité une cohue monstre !  -  "Ils sont en train de laisser une énergie dans cette file d'attente !!  C'est bon pour nous, ça !!!"
Petite visite sur le Stand de Marie Qui rafraîchit tout le monde avec sa banane jusqu'aux oreilles... Quel punch !

Petit moments entre Hydros et supportrices de charme, et toujours pas de pression... (même pas dans les verres !  Twisted Evil je vous assure !  Tout juste un verre de rouge avec un smecta..  ahahah !  - non, je ne balancerai pas ! pis quoi encore !)
Mais quand-même un aller retour dans un Italien (qui avait tout d'italien, sauf peut-être les serveuses  Rolling Eyes ) pour manger trois pâtes ... j'insiste sur le nombre TROIS ! ...avec TROIS (aussi) GROSSES noisettes de beurre !

Puis retour tranquille au stadium pour l'attente des navettes nous menant vers Ste Catherine, Cid, Franck, Aym et moi... Pendant que les compères du long nous kidnappent les supportrices en partant plus tard en voiture..
Arrivée sur place, ambiance Moon et chaleur estivale... surtout autour des bols de soupe que nous n'avons pas bu..  cyclops
-3°C annoncés à la descente du car, ça s'annonce frisquet.
De belles images sur le départ avec "ces frontales par milliers" (…n'oublies pas mon petit soulier..) !  Un croissant de lune magnifique, quelques lampions lâchés dans un ciel étoilé merveilleux une ambiance de dingue grâce au speaker survolté et PAF ! voilà que le départ retentit.. A peine parti que la première question... Est-ce qu'on en a pour 5h ou pour 7h ??  Pas de recul sur ce type d'épreuve..
1er km, ça va.. "encore 44 comme ça !"
Dès le deuxième km, des ballonnements que je vais garder pas loin de 10 bornes.. (ça commence bien !) On est au coude à coude avec Aym'
Au fil des km, le peloton s'est franchement étiré. La sélection se fait petit à petit et l'on court toujours avec les mêmes types.. "Tiens, ce camelbak-là, je l'ai déjà doublé 3 fois !!"
Soudain au km 3, un ralentissement.. On est à l'arrêt. certains s'arrêtent pour franchir le Rio Grande ! une coulée traversant le chemin et de ... au moins 50cm de large ! "Qu'est-ce que c'est qu'ce bordel - P----- ! on va pas s'arrêter pour ça !?!"

Enchaînements de chemins et de routes... au final, je m'attendais à plus de bitume que ça.. Les chemins sont larges, des autoroutes. Ce n'est pas vraiment un trail.. A peine une course hors des sentiers.. Les montées se font en courant pour les premières.. Bon rythme, la cadence est bonne, les entraînements ont portés leurs fruits. Pas essoufflé, pas de mal aux jambes, les kils défilent bien, les sensations sont bonnes !
Les chemins ne sont pas vraiment techniques, les petits bleds traversés ne sont pas vraiment peuplés.. On a une vue sur Lyon quasiment tout le long du parcours, en ayant presque l'impression de pouvoir toucher la ville parfois.. Long ruban de frontales vers l'avant, et en me retournant parfois je vois ce même défilé de loupiottes vers l'arrière en me disant "tiens c'est exactement par là que je suis passé.. C'est beau.. (C'est d'ailleurs à peu près tout ce qu'il y a de beau dans cette course...!) Les pasages en sous-bois sont sympas, le relief de la course est assez gentillet.. Rien à voir avec la Chambérienne !
Au bout du dixième kil.. j'en ai quand-même bien marre de ces ballonnements qui me pèsent sur l'estomac.. COMMENT FAIRE !! AAARGHH !  Y'a toujours quelqu'un devant...  (Et surtout derrière !! - Pas moyen de dégazer en paix... What a Face) Et puis au détour d'un long mur...  bounce  Bifurcation à droite.. Me voilà de retour sur ce chemin glacé, ...enfin débarrassé de mes ballonnements  Smile
Les kils suivants s'enfilent comme des perles.. Du coup j'ai perdu Aym' qui a filé.. Vers le vingtième kil les longues descentes commencent à laisser des traces... Surtout une descente en particulier, juste avant Soucieux, la seule descente "un peu" technique du parcours jusqu'ici avec de gros cailloux et des racines.. Et là  BIM !  Putain de coup de poignard dans le flanc du genou gauche !!  Et merde, ça allait bien..  "Bon je tire jusqu'au ravito et je verrai bien !" Une fois à soucieux je prends un moment pour m'étirer un peu et décide d'aller voir le kiné sur la mezzanine. Il me met un peu de crème et me file un paracétamol.. "est-ce que je vous met en abandon ??"  "Non non, je tire !"

J'ai bien perdu vingt minutes à une demi-heure dans la bagarre, mais décide de repartir le couteau entre les dents... Au sortir du gymnase, je tombe sur Cid et Franck qui sortent du ravito et décide donc de me joindre à eux pour les 20 kils qu'il reste, "ce sera toujours plus agréable à trois que tout seul à lutter comme un con.. "
Mais au bout de 500m la douleur est tellement lancinante que je décide de faire demi-tour pour arrêter. Impossible de continuer 20 bornes avec une douleur pareille, c'est limite à en chialer ! Et puis c'est limite si je nne ralentirais pas Cid et Franck...

Bref, me voilà sur le demi-tour pour annoncer au kiné de me mettre sur la liste des abandons.. Après une péripétie et une attente de plus de deux heures, je finis dans la navette qui me ramènera jusque Gerland pour voir arriver les copains...
Aym' est déjà arrivé, Cid et Franck passeront la ligne juste un peu plus tard.. Petit tour dans la fourgonnette à Ludo transformée en couchette, mais pas possible de dormir avec ce froid... C'est au final allongé sur les banquettes du stadium que nous attendrons nos deux héros du jour.
Nos deux majorettes nous avertissent que Ludo avait arrêté, et qu'elles étaient sur le retour pour voir arriver Jean-Luc.

Me voilà coincé entre l'extrême déception de mon abandon et l'extrême joie de voir finir les copains et copines... Aym' qui nous fait un temps "canon", Cid et Franck enthousiastes du début à la fin, Jean-Luc ce héro...

Petite bande d'Hydros se sont bien geés, se sont bien arrachés... ...mais se sont bien marrés !! cheers 

Pour moi maintenant c'est un peu de repos et reprise en douceur.. C'est dommage, parceque j'étais vraiment vraiment bien..
...a ne pas trop ruminer !!
Stouff
Stouff

Nombre de messages : 888
Age : 47
Localisation : THONES
Date d'inscription : 15/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Sainte Lyon 8/12 - Page 3 Empty Re: Sainte Lyon 8/12

Message par Betty B le Lun 9 Déc 2013 - 22:55

Bravo à tous, chapeau !!! jocolor 
Betty B
Betty B

Nombre de messages : 70
Age : 32
Localisation : Annecy
Date d'inscription : 04/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Sainte Lyon 8/12 - Page 3 Empty Re: Sainte Lyon 8/12

Message par karine le Mar 10 Déc 2013 - 20:01

Un grand bravo à tous  Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven !!!!!!!!!!
karine
karine

Nombre de messages : 133
Age : 46
Localisation : pringy
Date d'inscription : 14/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Sainte Lyon 8/12 - Page 3 Empty Re: Sainte Lyon 8/12

Message par Jluc le Mer 11 Déc 2013 - 17:08

Bon ben, comment dire … ça c’est fait !    tongue   
Merci à tous pour vos SMS d’avant course et vos messages sympa à l’arrivée.
Grande classe pour ce qui est du trajet, du timing pour la place sur le parking, du retrait des dossards ou de la réservation au resto, TIP TOP ! mais les autres vous ont déjà tout dit à ce sujet.
 study   Un conseil aux autres hydros, ne partez jamais sans votre Ludo ni votre Cid sur une course, il ne pourra rien vous arriver.  study 

Sinon pour la course j’ai quelques p’tits trucs à vous raconter :   geek 
Arrivés à St Etienne, avec Ludo et nos accompagnatrices de luxe, nous avons trouvés une place pour nous garer à 50 m du départ, toujours et encore de la balle !!  ah j’oubliais nous nous sommes affublés d’un « coureurautostoppeur » qui s’est fait, pour le coup, l’économie d’une navette … un certain Dimitri … je vous en reparle juste après.
Nous voilà donc tous les 5 dans la voiture, à faire de la buée, pendant la petite heure qui nous sépare du départ.
Petit check up du matériel à prendre, crampon ou pas ? 3 ou 4 couches ? musique ou pas ? …. Finalement ce sera sans les crampons (neuf et achetés de la veille)  et avec 3 couches (surtout après être sortis pour une pause « technique » et avoir marché sur l’herbe qui craque sous nos pieds !!).

Allez, H-15 min c’est le moment.  Ah j’oubliais Dimitri (petit connard !!) nous a quitté quelques minutes avant, pour aller déposer son sac à la « navette retour » non sans nous saluer en disant à Camille : « sympa une course entre père et fils » en parlant de Ludo et moi … !!! je me suis empressé de ne pas lui souhaiter une bonne course, et de lui demander de ne pas nous saluer s’il nous croise pendant la course, et de bien lever les jambes s’il passe devant moi … bref, j’ai pris un coup d’vieux …    cyclops  Rolling Eyes 

 Laughing  Smile    Nous v’là donc sur la ligne de départ, avec Ludo (clic ! clac ! quelques photos de notre service accompagnement 4 Like a Star @ heaven  Like a Star @ heaven  Like a Star @ heaven  Like a Star @ heaven ) un bisou (pas à Ludo) et PAN … le serpentin de lucioles PETZL s’étire à n’en plus finir … ah, au fait, nous sommes dans le sas juste derrière les élites … normal il ne pouvait en être autrement … tout nous souris ce weekend … c’est un signe …

Nous avons décidés de partir piano, sur les boulevards assez larges de St Etienne, on côtoye pendant un moment une bande de pipelettes avec un accent bien marqué, sud de la France, mais peu de temps après c’est le silence qui s’installe durablement sur la course.
Curieuse ambiance en effet, plus personne ne parle, à tel point que j’ai surpris à deux ou trois reprises des coureur s’excuser après avoir bousculé un autre coureur,  à voix basse !! si si

Bref, après 3 – 4 km Ludo me demande si nous n’allons pas un peu trop vite, je consulte mon cardio et lui indique que nous sommes à 11,5 km/h en déroulant sur un faux plat  Twisted Evil … puis, dans un premier village je perds Ludo après l’avoir juste aperçu derrière moi 5’ avant … je ralenti pour le retrouver mais difficile en regardant en arrière de reconnaitre quelqu’un avec toutes ces frontales qui t’éblouissent et te viennent dessus … tant pis on se retrouvera à St Catherine …

On quitte la route et là,  « Sainté on ice » commence  santa  … les sentiers que l’on emprunte sont couverts  d’une neige tassée transformée en glace qui ne laisse aucune chance à ceux qui n’ont pas travaillé le pas de patineur ou affutés leurs carres … des chutes en pagaille … surtout dans les descentes … « attention ça glisse » entend-on devant !  freinage en douceur sinon c’est le coccyx qui y passe à tous les coups !! quelques glissades mais aucune chute pour moi, merci les séances du Lundi en ski de fond avec les hydros …

Sur les plateaux des monts du Lyonnais, l’ambiance est très, très, très, froide … il doit faire – 40° (en tous les cas, c’est MON ressenti) … et c’est là que j’ai une révélation et que je me dis : « après la course,  tu passeras le message à Tonio » : écoute moi bien Tonio :
« Je ne ferai JAMAIS  Evil or Very Mad au grand JAMAIS  Evil or Very Mad le Norseman » c’est absolument certain maintenant !

Les 30 premiers km jusqu’à St Catherine sont difficiles compte tenu du terrain vraiment glissant et de la météo. On alterne entre glace et boue mais les jambes suivent pour l’instant … pas pareil coté estomac … tout en vrac (comme d’hab) … j’ai à nouveau géré mes ravitos comme un peintre !! arrivé à St Catherine, je ne sais plus si j’ai faim ou soif … déjà 3h11 de course … je fais le plein de thé et hop …
Je ralenti pas mal pour essayer de me refaire … St André la côte, juste après une montée infernale, quelle bonheur de retrouver des visages connus Laure et Camille qui me tendent un bol de thé chaud … qui aura eu le mérite de me remettre le ventre à l’endroit pendant quelque km … Ludo n’est pas loin derrière me précisent –elles …

… Puis la course …

une histoire très personnelle ou je me suis mis dans ma bubulle  à me raconter des trucs … c’est dingue ce qu’on se dit en 9h … !!


arrivée à Soucieu-en-Jarrest, à 20 km de l’arrivée … accueil ravito dans un gymnase transpercé par les courants d’air et où l’on trouve des coureurs dans tous les états … sous des couvertures de survie, en vrac au sol,  à se faire un gueuleton au « bar », ou à faire la sieste …
je ne pense qu’à une chose comment réparer mon estomac pour tenir les 20 kil (et donc 3h de course) qui me reste … (deuxième pensée pour Tonio … je sors mon sandwich !! arme magique que j’avais pris soin de préparer pour le cas où !) ça,  et une pause « technique », et me v’là à peu près d’attaque après une bonne demi-heure de break.
Avant de repartir, passage au stand 4*, où Laure et Camille me signalent que Ludo est un peu dans le dur et qu’il n’est pas sûr de terminer.

… re-bubulle …

Vers 7h du mat’ un très beau levé de soleil  sunny  qui arrose la campagne givrée de ses rayons rasants … (amis poètes …)   jocolor 


arrivée à Beaunant, dernier ravito, au pied de la dernière côte  Shocked    18% !!!!!!! et 7 km de l’arrivée.

Je passe très vite sur la fin du parcours que je trouve sans intérêt, passages dans des quartiers de la ville  affraid où les odeurs de pollution, et de produits chimiques se mélangent aux gaz d’échappements ….

Pour une arrivée dans le palais des sports plein comme un œuf … 9h42 …où je suis accueilli par les coucous de Laure et Cid     cheers  bounce               … ouf …  quelle nuit blanche ………….
Jluc
Jluc
Admin

Nombre de messages : 309
Age : 51
Localisation : Annecy
Date d'inscription : 14/11/2007

Revenir en haut Aller en bas

Sainte Lyon 8/12 - Page 3 Empty Re: Sainte Lyon 8/12

Message par ludo le Mer 11 Déc 2013 - 19:06

JE m’y colle.
Difficile pour moi de revenir su cette épreuve qui m’a marqué et touchée.
Avant tout je retiens la super ambiance de groupe et notre super orga… On est au top comme l’a dit Jean Luc. Rien a redire sur rien…
Donc nous voilà partis avec « papa » dans un froid polaire. Peut après le départ, je sens que ca va trop vite pour moi, je préfère laisser partir le père… et courir a ma guise.
A St Christophe, je passe en 1h44 au 15eme km et ca va encore pas mal. Ma vitesse est maintenant régulée malgré la neige. Vu ma récente entorse de la cheville droite je compense pas mal à gauche, la peur au ventre de me refaire mal. Mais petit à petit la douleur rotulienne arrive dans les 2 genoux et couplé avec une inflammation du tendon d’Achille gauche… mais ca va encore j’arrive à courir.
A Ste Catherine, km 30 – 3h40 de course, une descente qui nous ramène au ravito a vraiment entamé ma douleur… cela devient terrible et ma seule question est « comment faire pour arriver au bout ». Je me mets au chaud pour boire une soupe lis mes sms (Merci à tous ceux qui m’ont suivie et soutenu toute la nuit). Je ne tiens plus sur mes genoux tellement ils me font mal. La douleur s’installe fortement, et je ne trouve pas de réponse à mon problème… Comment terminer et passer outre cette douleur. Dans la fatigue et le froid, j’en pleure de douleur mais me dis que tout ca c’est dans la tête… je serre les dents et hop c’est repartit.
A la sortie de la tente je suis mort de froid… c’est cool je pense durant 15 min a autre chose qu’a la douleur…
A St Genoux, 41éme km, il est déjà 5h30. La dernière descente avant ce ravitaillement a achevé ma douleur. Cela devient infernal mais je serre encore les dents et hop ca repart.
Dans ma tête tout passe, cela devient une vraie épreuve, un grand moment seul face à son corps et ses blessures. Des moments qui sont aussi formateurs. On apprend à se connaitre dans la douleur. Je ne prends vraiment plus de plaisir mais par honneur je ne veux pas stopper. Vous me direz, honneur… une connerie Oui. Mais non pour moi c’est important de ne pas abandonner, d’aller au bout de son défi, de relever la tête et porter haut les couleurs de son club.
Au 45eme km, une grosse descente nous attend. Elle sera fatidique… dans la descente je pense même a prendre un morceau de bois et le mordre tellement j’ai mal. Je remonte en marchant comme les autres... un peu de route et une autre descente pour arriver à Soucieux… village de tous les soucis.
Au panneau 25 km de l’arrivée, j’apprends que Jean Luc y est et qui veut m’attendre pour finir. Mais non je lui dis de filer que je suis a bout en train de marcher depuis 5 km. Je mettrai plus d’une heure à faire les 5 km pour arriver à Soucieu.
Je rentre dans le gymnase bien froid, me met dans un coin et fait le point…. J’ai mal partout, mes genoux ne me portent même plus, mon tendon va exploser… comment faire… j’hôte mes chaussures et je découvre mes pieds explosés… mais là je n’ai pas mal, ou je ne le sens pas !!! Je fais le point et arrive a la réalité de me dire c’est fini… la pression tombe et je me mets à pleurer comme un gosse dans mon coin… c’est dur mais réel, c’est fini.
Nous assistantes de choc me donnent mon sac, je me change et hop direction la tête basse vers Lyon pour voir l’arrivée de « papa » mon héro.
Je rentre dans le palais des sports, les autres sont dans les tribunes, mais je ne peux pas y aller tellement l’émotion monte… je préfère rester seul pour accueillir Jean Luc.
Voilà il arrive, tellement de monde qu’on se croise sans se voir… puis on se retrouve tous à l’entrée pour faire nos bilans et revivre la journée de l’autre… des échanges et des récits bien sympa.
Dans ma tête je me dis, plus jamais je ferai une telle connerie… plus jamais. Maintenant avec 4 jours de recul, je me dis que j’y retournerai et que j’aurai ma revanche sur cette vieille dame du trail.
Merci encore à toutes et tus pour votre soutient, aux filles pour le suivie et assistance durant la course, et aux hydros pou ce beau week-end dans le froid.
Jean Luc, feu !!! on est prêt pour le NorthMan.  Very Happy  Very Happy  Very Happy  Very Happy 

ludo

Nombre de messages : 1666
Age : 40
Localisation : St Jorioz
Date d'inscription : 10/11/2006

Revenir en haut Aller en bas

Sainte Lyon 8/12 - Page 3 Empty Re: Sainte Lyon 8/12

Message par chris le Mer 11 Déc 2013 - 23:37

Bravo aux finishers!

Stouff et Ludo: ce sera pour la prochaine! Il est difficile moralement d'abandonner, mais c'est plus intelligent de préserver sa santé.
Si je peux me permettre, je ne crois pas que votre entraînement (ce que j'en ai entendu) était vraiment adapté: trop de volume (sorties de 3h en montagne Shocked ).
C'est presque obligatoire de se blesser, de cette façon.
Un programme d'entraînement pour le marathon me semble suffisant pour ce genre de course.
Ce n'est que mon avis...
chris
chris

Nombre de messages : 286
Age : 49
Localisation : Sevrier
Date d'inscription : 28/07/2007

Revenir en haut Aller en bas

Sainte Lyon 8/12 - Page 3 Empty Re: Sainte Lyon 8/12

Message par Tonio le Jeu 12 Déc 2013 - 11:16

Sympa de vous lire ...

J-luc, comment on dit : "il ne faut jamais dire jamais ...." et puis tu sais au Norseman (et non NorthMan, Ludo, je compte pas nager au pôle nord !), c'est pas en courant tu risque le plus d'avoir froid, mais dans l'eau, à 13° ...

Bravo encore à tous ! et surtout à Papa
Tonio
Tonio

Nombre de messages : 1902
Age : 46
Localisation : Doussard
Date d'inscription : 27/03/2007

Revenir en haut Aller en bas

Sainte Lyon 8/12 - Page 3 Empty Re: Sainte Lyon 8/12

Message par Stouff le Jeu 12 Déc 2013 - 12:52

chris a écrit:Bravo aux finishers!

Stouff et Ludo: ce sera pour la prochaine! Il est difficile moralement d'abandonner, mais c'est plus intelligent de préserver sa santé.
Si je peux me permettre, je ne crois pas que votre entraînement (ce que j'en ai entendu) était vraiment adapté: trop de volume (sorties de 3h en montagne Shocked ).
C'est presque obligatoire de se blesser, de cette façon.
Un programme d'entraînement pour le marathon me semble suffisant pour ce genre de course.
Ce n'est que mon avis...

En effet je pense que de vouloir aller jusqu'au bout, peut-être par fierté lorsque le corps ne peut plus, ne rend pas héroïque plus que ça... et surtout que c'est un effort que tu peux devoir payer pendant des semaines voir des mois selon la blessure que du coup tu risques de t'infliger !

Par contre côté prépa, j'étais au top... pas de douleur musculaire, pas d'essoufflement, pas de mauvaise sensation.. pour ce qui est du volume, j'étais vraiment à l'écoute justement de ces sensations et dosais en fonction.. donc pour ma part en tout cas, je ne pense pas avoir fait d'erreur de ce côté là.
Mon entraînement était tout à fait adapté, des sorties nombreuses, courtes et variées sur routes, chemins, de jour de nuit, par temps froid, en configuration course avec tests matériel, et quelques sorties longues, mais toujours très inférieures au temps de corse espéré pour ne pas porter à la fatigue...  Ne t'inquiète pas la prépa était très réfléchie, avec également un support par Alex qui m'a permis de structurer les séances mieux que je ne l'aurai fait seul...  Même la nutrition entrait dans ma dernière ligne droite avant l'objectif avec un p'tit régime pré-compétitif...
Non, je crois que le souci est ailleurs.. peut-être chaussures, position de course, ou tout simplement je suis pas fait pour débouler à bloc dans des descentes accidentées !!  (J'ai pas vraiment la morphologie pour ça non plus !)
(La preuve que la prépa était bonne : avec Aym' on a eu à très peu de choses près la même prépa, et il rate le podium de peu Surprised) )

Je ne sais pas pour l'instant, mais je n'avais eu ce type de douleur au genou qu'une fois auparavant, c'était sur la grosse sortie que nous avions faite tous ensemble et où j'avais terminé avec Ludo et Jean-Luc dans le Veyrier... Exactement la même douleur sur la face externe du genou, en descente, accidentée pareil (même plus difficile) donc je me dis qu'il y a bien un lien avec la configuration de terrain..  Ce qui écarte sans doutes l'erreur de prépa..   Smile 

C'était plus difficile d'abandonner là que lorsque nous avions abandonné le Menthon Raid.. autant je n'en n'avais pas voulu à ma partenaire (au contraire, c'est moi qui lui avait suggéré qu'il fallait arrêter, plutôt que de risquer d'empirer la blessure), je m'en suis beaucoup voulu à moi-même samedi...  Mais comme dit Ludo, ça ne dure que deux ou trois jours... Et puis tu rebondit et tu cherche à en tirer des points positifs...

Des points positifs ??
Oui !  ...j'ai acquis un fond de prépa dont je vais aujourd'hui pouvoir me servir pour progresser encore pour ce qui est mon prochain grand objectif : Elbe !
Ca me permet également de me préparer à l'acceptation de la défaillance... ce qui en soi est bien... les pieds restent bien sur terre comme ça...

Des points négatifs ?
Oui !  La navette n'est pas allée assez vite et je n'ai pas pu voir tous mes potes sous l'arche d'arrivée !!!  ahahah !
Sinon je vois pas  scratch
Stouff
Stouff

Nombre de messages : 888
Age : 47
Localisation : THONES
Date d'inscription : 15/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Sainte Lyon 8/12 - Page 3 Empty Re: Sainte Lyon 8/12

Message par Al1 le Jeu 12 Déc 2013 - 14:50

Bravo à toutes et à tous, une bien belle épopée !!!

Stouf et Ludo, vous aurrez votre revanche sur le Trail Blanc du Semnoz ou l'ambiance sera au rendez-vous !
D'ici là reposez vous bien, abusez des bonnes chôses de noël et reprenez tranquillou.

A ce soir pour fêter ça !
Al1
Al1

Nombre de messages : 189
Age : 44
Localisation : St Martin Bellevue
Date d'inscription : 22/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Sainte Lyon 8/12 - Page 3 Empty Re: Sainte Lyon 8/12

Message par Camille le Dim 15 Déc 2013 - 19:24

Camille
Camille

Nombre de messages : 499
Age : 31
Localisation : Annecy
Date d'inscription : 24/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Sainte Lyon 8/12 - Page 3 Empty Re: Sainte Lyon 8/12

Message par hardy didier le Lun 16 Déc 2013 - 13:31

bonjour les hydros
oui un revenant. En lisant vos compte rendus je n'ai pas pu m'empécher
de vous envoyer mes félicitations pour ce trail qui se raproche sérieusement de l'ultra.
Félicitations pour tous mème ceux qui ont du arrété pour blessures car ce n'est pas facile
mais judicieux et puis la prochaine fois vous irez au bout c'est sur. bonne récupe à tous
et bonnes fètes de fin d'année à tous les hydos.


hardy didier

Nombre de messages : 350
Age : 64
Localisation : cran gévrier
Date d'inscription : 09/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Sainte Lyon 8/12 - Page 3 Empty Re: Sainte Lyon 8/12

Message par FRED D le Lun 16 Déc 2013 - 15:20

bravo à tous, pour la perf, les CR et les photos.
FRED D
FRED D

Nombre de messages : 3220
Age : 51
Localisation : annecy
Date d'inscription : 21/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Sainte Lyon 8/12 - Page 3 Empty Re: Sainte Lyon 8/12

Message par Cid le Lun 16 Déc 2013 - 17:48


_________________
Cid flower flower flower flower flower flower

Cid

Nombre de messages : 232
Age : 51
Localisation : Veyrier du lac
Date d'inscription : 06/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Sainte Lyon 8/12 - Page 3 Empty Re: Sainte Lyon 8/12

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum