Derniers sujets
» course 2017
Lun 26 Juin 2017 - 13:22 par Stouff

» Marion - absente
Mer 21 Juin 2017 - 13:17 par Elena

» Vend dossard étape du tour
Lun 12 Juin 2017 - 22:29 par Camille

» AinTriMan 5-6 août 2017 - Le tri à toutes les sauces
Lun 29 Mai 2017 - 23:12 par Océane

» Vélo dim 28/5/17
Ven 26 Mai 2017 - 21:35 par Tonio

» CORVEE TRI 2017
Sam 20 Mai 2017 - 9:11 par Stouff

» TRI de Rumilly
Ven 5 Mai 2017 - 11:43 par Bruno C

» Réunions 2017
Mer 3 Mai 2017 - 20:28 par Stouff

» CHALLENGE HYDRO 2016/2017
Mar 25 Avr 2017 - 19:48 par Tonio

» Is a medical certificate needed for athletes from USA?
Jeu 13 Avr 2017 - 16:31 par Lucero

Septembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930 

Calendrier Calendrier

Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée


compte rendu semi emmanuel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

compte rendu semi emmanuel

Message par manus le Lun 20 Avr 2009 - 12:39

Mon premier semi marathon :
Il y a 8 mois un très bon copain m’appelle pour me dire que son collègue de l’ancillevienne avait mal au genou et ne pouvait pas la faire. Je lui ai dis oui mais pour ca il fallait que je sorte de ma torpeur actuelle :
1 paquet de cigarette par jour
Soirée mondaine
Ligues des champions à la télé
Roland Garros le résumé bien sur il faut travailler quand même
Canapé trop confortable
Et je peux en raconter d’autres comme ca pendant des heures
Alors je vais donc a go sport, je m’achète des running premier prix (je ne savais pas a cet instant que j’allais continuer. Et hop entrainement et course 3 heures 17 min. Et la c’était fini je me suis fais prendre au jeu. Je m’inscris dans la foulée dans votre club de cinglés ou je retrouve des gens sympathiques humbles et très amical.
Entrainement de natation a 6h30, CAP quand je peux (pas les mêmes horaires que vous) avec mon copain qui ne travaille plus et qui s’en va bientôt (je suis triste) faire le tour du monde. Pour le vélo j’essaye mais je pense que je m’y mettrais plus sérieusement l’année prochaine.
L’inscription au semi se fait et me voila parti, prévisions du temps dans ma tête 2 heures mais jean pascal me dis 1h 45 alors je marque 1h45 sur le blog.
Arrivé sur la ligne en retard pour cause de maladie infantile, il fallait que je pique mon fils (4 ans) pour ses antibiotiques (désolé juju pour la photo).
Me voila parti avec jean pascal qui est bien meilleur que moi entre les ballons 1h30 et 1h45 voila l’erreur du débutant ne pas savoir ou se placer. Croisant quelques hydros en train de me doubler Laurent et Nicolas, et voulant m’entrainer dans leur sillage je leur dis non,non et non !!!!
A l’aller jusqu'à ST JO tous se passe bien sauf les ravitaillements impossible de boire dans des verres en plastiques en courant et erreur fatale j’ai gouté et même avalé l’eau de l’éponge (un immonde gout me rappelant les égouts de Mexico). Vous auriez du me le dire que c’était pour la tête !!!!
Au retour à partir du km 11, j’ai vu une déferlantes (voir un tsunami) d’humains arrivé par derrière qui avaient eux compris qu’il fallait faire le retour plus vite que l’aller. Je pense que je n’ai plus doublé personne et ca c’est super déprimant.
Km 12 bulle noir autour de moi de mes yeux de mon corps meurtri par ces coup de bitumes a répétitions et bizarrement plus personne autours de moi. J’avais déjà fini !!!!!! Mais une personne que je ne connais pas (hélas un homme) me pince les fesses et me dit ce n’est pas le moment d’arrêter.
Je me suis remis à courir à un rythme qui était le mien et tout est reparti et s’est remis en place. Les encouragements des nombreux supporters n’ont pas été inutiles non plus.
Arrivé au sprint (ce n’est pas vrai) 1 h 45 min57s.
Petite douleur dans le mollet droit ce matin mais ca va pas d’autres courbatures, je suis aujourd’hui sur et certain que je peux continuer l’aventure avec vous.
Merci à tous les hydros de m’avoir sorti de mon canapé et de ne plus fumer
avatar
manus

Nombre de messages : 390
Date d'inscription : 13/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: compte rendu semi emmanuel

Message par nico baud le Lun 20 Avr 2009 - 13:00

Allez, ce n’est pas si souvent que je participe à une course… voici donc quelques commentaires et impressions sur le semi marathon d’hier.

Première certitude : malgré le plaisir de retrouver les hydros et une météo plutôt clémente, je ne suis pas plus motivé que ces derniers jours pour participer même si j’ai hâte que cela commence pour en finir au plus vite (tout est relatif…)

Après un échauffement plus que rapide (environ 400 m en trottinant) en compagnie de Lolo pour nous rendre sur la ligne de départ et réussir à nous caler à proximité du ballon des 1h30, nous patientons environ 20 minutes en discutant notamment avec Jean Luc et en observant les coureurs-cascadeurs escaladant les barrières pour se rapprocher de la tête de la course…

Après une fausse alerte, le départ est enfin donné et le gymkhana entre coureurs de tous niveaux peut enfin commencer. Le rythme est forcément plus élevé que prévu mais pour l’instant les jambes sont là. Je reconnais quelques hydros à proximité (Jean Luc et Phil B), je vois le ballon des 1h30 s’éloigner petit à petit, tout va bien… Mon partenaire de choc (Lolo) m’informe des premiers temps de passage trop rapides… je me dis que c’est toujours ça de gagner et qu’il sera temps de ralentir quand je serai cuit…
Nous rattrapons Coco au bout de 2 ou 3 km et poursuivons sur le même rythme élevé (entre 4’10 et 4’15 au km), nous n’apercevons plus ni Jean Luc, ni Phil B, tout se passe normalement… Autour du 6ème ou 7ème km notre ami Guillaume nous double à toute vapeur avec un grand sourire… Je commence à faiblir un peu mais je reste sur une base de 4’30 au km… avec l’avance prise précédemment l’objectif peut être atteint…
Les nombreux spectateurs présents le long du parcours nous encouragent… à ce propos c’est fou le nombre de personnes que Lolo connaît sur Annecy (à moins que ce soit son prénom inscrit sur le dossard…) … merci pour ces encouragements (même si Lolo n’en avait pas forcément besoin…) … je n’ai certainement pas reconnu tout le monde mais mention spéciale aux hydros du bout du lac (regroupés là où cela commence à faire mal) ainsi qu’à Fred et Chouchen complètement déchaînés dans la dernière ligne droite…
Après un passage aux 10 km en moins de 44’, je commence à sentir mes jambes franchement s’alourdir et à me dire que malgré les 2 minutes d ‘avance, cela n’est pas gagné… je laisse passer l’orage pendant 2 ou 3 km et sous l’impulsion de mon lièvre de luxe, je reprend un assez bon rythme qui me permet à nouveau d’envisager une issue positive… Je me permets même le luxe de doubler autour du 16ème km notre Guillaume qui a du essuyer un coup de moins bien (désolé Guillaume, je n’ai pas pu sourire en te doublant, j’avais vraiment trop mal)… La fin de la piste approche, vivement la descente, plus que 3 ou 4 km avant d’apercevoir le ligne d’arrivée… Les 2 derniers km sont très durs malgré la perspective de dépasser l’objectif que je m’étais fixé… Le trajet Mairie-entrée du Paquier me semble interminable… puis c’est la délivrance, un dernier effort, une petite accélération avant la ligne d’arrivée et un chrono légèrement supérieur à 1h35…

Malgré la satisfaction d’avoir tout donné et d’avoir atteint (et même dépassé) mon objectif, je ne suis pas sur de recommencer de sitôt… une fois la ligne passée, des crampes semblent vouloir s’emparer de mes 2 mollets et de mes 2 cuisses… il était vraiment temps… Direction la tente des kiné pour un passage dans les mains expertes d’une masseuse puis d’un osthéo puis d’une podologue (plus d’une heure de récup en tout… beaucoup plus agréable que le semi…)

Encore un grand merci à Lolo pour m’avoir soutenu et encouragé tout au long du parcours… Un grand bravo à tous ceux qui ont participé (avec de sacrés chronos pour certains hydros)… Un grand merci aux spectateurs… et pour finir je tiens vraiment à tirer mon chapeau aux valeureux hydros qui ont couru le marathon et notamment à Fred D et Chouchen pour qu’il s’agissait d’une première…

nico baud

Nombre de messages : 549
Age : 42
Date d'inscription : 15/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: compte rendu semi emmanuel

Message par nico baud le Lun 20 Avr 2009 - 13:23

excuse moi Manus, j'ai oublié de signaler qu'on t'avait dépassé..
petite question: es tu sûr de ne pas être parti trop vite?

nico baud

Nombre de messages : 549
Age : 42
Date d'inscription : 15/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: compte rendu semi emmanuel

Message par manus le Lun 20 Avr 2009 - 13:37

ah si jai oublié de vous dire jai mes 2 tetons en feu ca aussi vous auriez pu me le dire
avatar
manus

Nombre de messages : 390
Date d'inscription : 13/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: compte rendu semi emmanuel

Message par FRED D le Lun 20 Avr 2009 - 14:08

MAMUS

Un petit remède contre les tetons en feu.

Au lieu de boire l'eau des éponges. Il est preferable de d'empreinter un sous tif de Madame et de loger une éponge dans chaque bonnet. Laughing
avatar
FRED D

Nombre de messages : 3220
Age : 49
Localisation : annecy
Date d'inscription : 21/05/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: compte rendu semi emmanuel

Message par Guillaume le Lun 20 Avr 2009 - 18:38

Bon comme Nico a parlé de moi je vais raconter aussi ce qu'il m'est arrivé pendant cette course.

Apres une matinée à sonner la cloche avec André au 15eme km du marathon et a encourager nos valeureux hydros engagés, il était temps de passer aussi a la casserole et de courir mon premier semi !!

13h45 approchant je décide de rejoindre la ligne de départ et je me retrouve derrière le ballon 2h... Je me faufile alors pour retrouver le ballon que je veux suivre et je passe a travers tout le monde jusqu'a me retrouver à coté de ludo et nico quelque mètre derrière le ballon 1h30.
Comme ca devenait tres dur d'avancer je décide de prendre le départ a cet endroit.

Quelques minutes plus tard le départ est lancé, je ne veux pas partir trop vite donc j'essaye de ne pas suivre la foule. Des personnes surgissent alors de partout me bousculant pour certaines, quelqu'un a même essayé de me faire un croche pied !! Je respecte un temps de 4.30 pour mes 2 premiers km, une bonne centaine de personne m'ont alors doublé si ce n'est pas plus...
Je décide de prendre donc ensuite mon rythme habituel et qui varie entre 4 et 4.15 pour les km suivant.
Je dépasse quelques Hydros au passage leur faisant des petits coucou, Arnaud, Coco puis Ludo et Nico. Sûrement mais doucement je me rapproche du ballon 1h30.
Entre temps les ravitaillements... Premier ravitaillement, j'essaye de prendre un verre dans une main, paf, le verre explosé, j'essaye alors d'en prendre un sur la dernière table, paf, loupé... Bon pas d'eau pour cette fois ci, on attend le prochain... Deuxième ravitaillement, j'arrive a prendre un verre !!! J'essaye alors de boire je manque de m'étouffer, impossible de boire quand on a besoin de respirer... A chaque ravitaillement je mettais plus d'eau a coté que dans ma bouche lol!
Arrivé au km 10, aux environs de la 43eme minute. Je suis pour le moment en pleine possession de mes moyens pas essouflé, mal nulle part, je me dis que je peux réussir mon semi en 1h30 Very Happy
Les km s'enchaînent mais ne se ressemblent pas ...
15km je commence a ressentir des crampes d'estomacs, pas tres agréable... Mais elles vont vite commencer à disparaitre pour laisser place a des douleurs aux jambes... Mais quelles douleurs... Que ce soit mollets, ischio, quadriceps, adducteurs... J'avais mal partout et ca s'empirait a chaque pas... J'avais l'impression de courir en mode robots avec des jambes de fer. C'est dommage parce que je n'étais pas vraiment essoufflé.
Je pense que mon rythme est vite descendu a 6 ou 7 minutes au km...
Ludo et Nico me repassent alors, j'essaye désesperemment de les suivre mais impossible, trop mal, je vois des gens qui se mettent a marcher, l'idée me traverse alors l'esprit mais je me dis que si je m'arrête je ne repartirait plus. Plein de gens me dépassent mais je ne pense plus qu'a une chose rallier l'arrivée comme je peux. Je vois alors Coco qui me reprend aussi, pareil j'essaye de la suivre mais impossible de nouveau.
Arrive alors le dernier km, je pense le plus long km que j'ai pu faire, il ne se finissait jamais, c'était horrible, il y avait plein de gens pour encourager mais j'ai pu faire que des grimaces pour les remercier...
Enfin l'arrivée pointe le bout de son nez, je peux m'arrêter pour finir en 1h38, presque qu'en rampant, mais ca n'a pas arreté la douleur aux jambes... Encore aujourd'hui j'ai super mal lol!

Bon j'avais jamais couru 20 km de ma vie que ce soit en course ou a l'entraînement, le plus que j'avais fait c'était 15km et c'était la semaine passé, je pense qu'il va falloir que j'habitue d'abord mes jambes aux longues distance avant de recommencer king

Malgré quelques mauvais souvenirs, ce fut quand même une journée superbe pour une première, que je dois sans aucun doute aux hydros présents, merci a vous Wink
(mais bon les douleurs aussi je vous les dois je serai m'en souvenir Twisted Evil )
avatar
Guillaume

Nombre de messages : 151
Age : 32
Date d'inscription : 25/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: compte rendu semi emmanuel

Message par ARNO le Lun 20 Avr 2009 - 20:07

hep manus, t'es sur d'avoir fait le semi, "pinçage de fesses" et tétons en feu, j'imagine plutôt un cr de ta soirée au cleo de samedi soir lol! lol! lol!

un grand bravo à tous pour ces performances hydresques (comment çà, çà n'éxite pas, j'écris c'que j'veux!!!)
avatar
ARNO

Nombre de messages : 919
Age : 45
Date d'inscription : 10/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: compte rendu semi emmanuel

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum